Le Mans c'est Suzuki !

17 avril 2022

La 45ème édition des 24 Heures Motos a tenu toutes ses promesses. Riche en spectacle et en rebondissements, la première manche de la saison d’Endurance se conclut par une victoire sans appel du Yoshimura SERT Motul.

 

Le team Suzuki jouait à domicile sur le Circuit Bugatti du Mans, avec un public revenu en nombre cette année et acquis à sa cause. Surtout, après sa victoire lors de l’édition précédente et le titre de champion du monde en 2021, le Yoshimura SERT Motul était le favori de la mythique épreuve.

 

 

Porté par des essais de pré-saison prometteurs et l’ajout réussi d’évolutions sur la GSX-R1000, les pilotes ont dès le début de semaine démontré tout leur potentiel en enchaînant des chronos rapides. Gregg Black, Xavier Simeon et Sylvain Guintoli décrochaient le vendredi matin le deuxième meilleur temps en qualification, avec une moyenne en 1.35.404, et s’assuraient d’être aux avant-postes sur la grille de départ.

 

 

Le lendemain, samedi à 15h, Gregg Black a pris le départ au guidon de la Suzuki et a effectué sa spécialité : le holeshot. Dans un début de course marqué par les interventions des voitures de sécurité, il a réussi à conserver la tête de la course sans pouvoir creuser l’écart. Xavier Simeon et Sylvain Guintoli ont ensuite pris le guidon de la GSX-R1000 et réalisé des relais solides pour rester parmi les équipes qui jouaient la victoire. Le Yoshimura SERT Motul était en 3ème position à la tombée de la nuit.

 

 

C’est alors que la performance et la fiabilité du clan Suzuki ont fait la différence. Pendant que des adversaires rencontraient des problèmes techniques, les pilotes ont commencé à imposer un rythme jamais-vu durant la nuit des 24 Heures Motos. Lancés au guidon de leur GSX-R1000, ils ont pris le commandement de la course avant minuit pour ne plus jamais le lâcher. Gregg Black a réalisé le meilleur temps en course en 1.36.195.

 

 

Après plus de 15 heures sans interruption en tête de la course, le Yoshimura SERT Motul termine les 24 Heures Motos 2022 en célébrant une nouvelle victoire écrasante. Ils montrent dès la première épreuve que le team compte bien conserver son titre de champion de monde. Toutes nos félicitations à Gregg Black, Xavier Simeon, Sylvain Guintoli ainsi qu’à toute l’équipe technique dirigée par Yohei Kato et Damien Saulnier.