Suzuki vice-champion du monde EWC 2022

18 septembre 2022

Le Bol d’Or n’a pas failli à sa réputation et cette édition 2022 a mis à rude épreuve les machines. Le Yoshimura SERT Motul n’a pas été épargné et a été contraint d'abandonner la dernière manche du Bol d'Or en France après avoir passé un temps considérable dans les stands, suite à des problèmes de moteur.

 

Gregg Black est parti en troisième position sur la grille et a pris la tête de la course pendant plusieurs tours après un bon départ. Lorsqu'il passe le relais à Kazuki Watanabe, l'équipe est à la lutte avec les leaders.

 

 

Après seulement 34 tours du Circuit Paul Ricard, Kazuki Watanabe a remarqué des problèmes sur la Suzuki GSX-R1000 et est retourné au stand. Comme toujours, le Yoshimura SERT Motul a tout mis en œuvre pour réparer la machine et la remettre en piste. Mais cette fois ça n’a pas abouti. Après plus de trois heures dans les stands, l'équipe a été déclarée forfait.

 

 

Yohei Kato, directeur de l'équipe Yoshimura SERT Motul :

 

" Malheureusement, nous avons eu un problème avec une panne de moteur. Nous étions en bonne position à ce moment-là et l'équipe a fait preuve d'un incroyable travail d'équipe pour essayer de réparer, mais c'était très difficile en raison du manque de pièces accessibles.

 

Nous devions changer certains composants pour des raisons de sécurité, mais même si Suzuki France a fait tout ce qu'elle pouvait pour nous aider à trouver les bonnes pièces, ce n'était pas possible.

Évidemment, nous sommes tous extrêmement déçus. Je n'aime pas dire 'c'est la course' mais ça l'est... J'apprécie absolument tout ce que chaque membre de l'équipe a fait aujourd'hui pour essayer de remettre la moto et les gars en piste. Je suis très fier de la façon dont ils ont travaillé.

 

J'aimerais remercier nos fans de nous avoir motivés et m'excuser d'avoir été en piste si peu de temps aujourd'hui. La saison est terminée. Nous avons fait le maximum et je suis fier de toute l'équipe et des pilotes."